Le blog de Cath

23 octobre 2017

Deuxième version !

Des coloris totalement différents pour une seconde page avec la même photo que sur celle-ci (en plus petit format).

Princesse-Jeanne

Princesse-Jeanne2

"Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à nous."
Albert Camus

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]


20 octobre 2017

L'Avent en avance !

Cette année, je m'y suis prise (très) en avance et c'est un calendrier de l'avent fait maison que j'ai réalisé pour ma maman. Un calendrier offert très en avance aussi car début décembre, nous serons sous d'autres latitudes (yesssss !)

Calendrier-Avent1

Calendrier-Avent2

Les sachets sont tous décorés sur le même modèle (j'ai fait au plus simple.... je courais un peu après le temps au moment de sa réalisation pour cause de travaux à la maison et j'avais plus souvent un pinceau dans les mains qu'un massicot ou un cutter !!).

Calendrier-Avent3

Calendrier-Avent4

Calendrier-Avent5

"Notre monde ne manque pas de merveilles, mais seulement du désir d’être émerveillé."
Gilbert Keith Chesterton

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [52] - Permalien [#]

18 octobre 2017

Les lacs de La Pra

C'est une rando rafraîchissante (mais plutôt longue !) que je vous propose aujourd'hui, à la découverte des lacs de La Pra, dans le massif de Belledonne. 

Départ au frais, dans la forêt, où l'on coupe plusieurs petits torrents avant d'arriver à la cascade de l'Oursière.

01

02

03

La traversée du vallon au-dessus de la cascade permet de reposer les mollets avant d'attaquer une bonne grimpette dans les éboulis.

04

05

Le paysage change totalement et devient beaucoup plus reposant (pour les yeux et les mollets !)  lorsqu'on franchit ce passage.

06

07

08

On commence à voir le refuge de La Pra au loin.

09

Nosu faisons un petit crochet pour aller voir le lac Merlat.

10

12

Puis nous revenons vers le refuge avant de grimper en direction du lac David. La montée nous offre de jolies vues sur le lac Claret et le lac Longet

13

14

15

Arrivée au lac David

16

Les pieds au frais dans l'eau du lac... Ah, que ça fait du bien !

17

18

19

On attaque ensuite la descente pour rejoindre le lac Léama et sa couleur incroyable

20

21

22

23

24

Et retour au point de départ par le même itinéraire qu'à la montée.

25

Le topo se trouve ici.

"Lorsque nous créons paix et harmonie dans notre esprit, nous les retrouvons dans notre vie."
Louis Hay

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [46] - Permalien [#]

17 octobre 2017

Un cadre tout en douceur

J'avais ce cadre en bois en stock depuis des mois années. J'ai eu dernièrement envie de l'utiliser (enfin !) pour mettre en valeur une jolie photo de ma petite-nièce, avec la dernière collection toute en douceur de Lorelai Design.
Aussitôt terminé, aussitôt offert à ma maman !

Cadre-Jeanne1

Cadre-Jeanne2

Cadre-Jeanne3

"Accomplis chaque acte de ta vie comme s’il devait être le dernier.
Marc Aurèle

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [54] - Permalien [#]

16 octobre 2017

En décalage !

Alors que l'été joue les prolongations et que je n'ai la tête ni à l'hiver ni aux fêtes de fin d'année, je n'ai pas résisté à la tentation de tester mes nouvelles matrices ! Et même si la période des voeux est encore loin, tant pis, j'ai pris un peu d'avance avec ces trois cartes... J'ai d'ailleurs très envie de réaliser d'autres modèles avec ces découpes qui me plaisent bien (vous êtes prévenus !)

Voeux2018-1

Voeux2018-2

Bien que le texte soit en anglais, je n'ai pas résisté à cette matrice que je trouve très fine et très jolie.

Voeux2018-3

Voeux2018-4

Voeux2018-5

Voeux2018-6

Et en ce qui concerne l'avance liée aux fêtes de fin d'année, vous verrez une autre réalisation d'ici quelques jours

"Quand on ose, on se trompe souvent. Quand on n’ose pas, on se trompe toujours."
Romain Rolland

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [54] - Permalien [#]


13 octobre 2017

Première version !

Pourquoi "première version" ? Tout simplement parce que j'ai fait une seconde page avec cette même photo de ma petite-nièce jouant à la princesse dans le tulle de la robe de mariée de sa maman.
Vous verrez prochainement la seconde page (totalement différente !) faite avec cette même photo.

Echantillon-bonheur

On ne le voit pas sur la photo mais le papier à motifs est floqué velours. La page est bien au format 30 x30 (c'est la photo qui est très grande !)

Echantillon-bonheur2

"La joie est le soleil des âmes ; elle illumine celui qui la possède et réchauffe tous ceux qui en reçoivent des rayons."
Carl Reysz

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]

12 octobre 2017

Icare - Temple de la Concorde

Le temple de la Concorde, dans la vallée des temples d'Agrigente, est l'un des temples les mieux conservés de l'antiquité grecque. Devant, on peut y voir une statue d'Icare en bronze, oeuvre de l'artiste franco-polonais Igor Mitoraj. 

Icare-temple-Concorde1

Icare-temple-Concorde2

"Un optimiste sait qu'il n'est pas à l'abri des tempêtes mais il est convaincu qu'aucune tempête ne pourra le submerger."
Michel Poulaert

 

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

10 octobre 2017

Craquante !

Ma petite-nièce, toujours aussi craquante, pour le vis à vis de cette page...

AdorableJeanne03

AdorableJeanne4

"Ce que l'on apprend durant l'enfance est mieux gravé que dans la pierre."
Proverbe chinois

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [49] - Permalien [#]

09 octobre 2017

Blocs-notes fleuris !

Ces deux blocs-notes ont été réalisés juste pour le plaisir d'utiliser cette jolie collection de papiers fleuris (collection Flora de Carta Bella).

Memo-fleuri1

A l'intérieur de la couverture, j'ai ajouté une petite pochette pour glisser ces fichus bouts de papiers qui trainent sur nos bureaux... et s'égarent inévitablement !

Memo-fleuri2

Memo-fleuri3

Memo-fleuri4

Memo-fleuri5

Memo-fleuri6

 

Edit à 12h30 (suite à plusieurs demandes en commentaire ou par MP) : j'ai déjà donné un tutoriel pour réaliser un bloc-notes il y a 5 ans. Vous pouvez le retrouver ici. Le principe est exactement le même. Il suffit d'adapter les mesures au bloc choisi et de modifier éventuellement l'orientation de l'ouverture.

"Que ta vision soit à chaque instant nouvelle. Le sage est celui qui s'étonne de tout."
André Gide

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [52] - Permalien [#]

06 octobre 2017

"Le livre est un détonateur qui sert à faire réagir les gens." Amélie Nothomb

3

 

Quand-on-n-a-que-l-humour

Quand on n'a que l'humour (Amélie Antoine) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : C’est l’histoire d’un humoriste en pleine gloire, adulé de tous, mais qui pense ne pas le mériter.
Un homme que tout le monde envie et admire, mais que personne ne connaît vraiment.
Un homme blessé qui s’est accroché au rire comme on se cramponne à une bouée de sauvetage.
C’est aussi l’histoire d’un garçon qui aurait voulu un père plus présent.
Un garçon qui a grandi dans l’attente et l’incompréhension.
Un garçon qui a laissé la colère et le ressentiment le dévorer.
C’est une histoire de paillettes et de célébrité, mais, surtout, l’histoire d’un père et d’un fils à qui il aura fallu plus d’une vie pour se trouver.

 J'ai beaucoup aimé ce roman tout en subtilité qui raconte l'histoire d'un rendez-vous manqué entre un père et son fils. Il est scindé en deux parties distinctes : la première partie est consacrée au père, humoriste au sommet de la gloire. Dans la seconde partie, on suit l'histoire du fils qui a grandi sans la présence paternelle et qui va découvrir qui était vraiment son père.
J'avoue qu'au début du roman,  je ne voyais pas bien où l'auteure voulait en venir et je ne m'attendais pas à ce que l'histoire soit si profonde. Mais la construction du récit est très bien pensée et au fil des pages, on comprend l'importance de chacune des  anecdotes racontées. L'auteure décrit avec beaucoup de finesse et de sensibilité la psychologie des personnages, auxquels on ne peut que s'attacher. Elle nous raconte une histoire en toute simplicité, sans fioritures et sans pathos, et elle sait toucher le lecteur en plein cœur avec cette apparente simplicité, beaucoup plus subtile qu'on pourrait le penser au premier abord. C'est une belle leçon de vie, qui donne à réfléchir et nous amène à nous interroger sur nos rapports avec nos parents ou nos enfants. J'ai refermé ce roman avec un petit pincement au cœur et un brin de mélancolie.

 

parfum bonheur

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie (Virginie Grimaldi) ♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : « Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.
Avec une extrême sensibilité et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d’amour et nous fait passer du rire aux larmes. Une histoire universelle.

J'avais bien aimé les deux premiers romans de l'auteure qui m'avaient fait passer un agréable moment de lecture-détente. J'ai été moins emballée par celui-ci, même si j'ai été touchée de savoir qu'il était inspiré d'une histoire personnelle. Je ne me suis pas ennuyée à la lecture des presque 500 pages mais j'ai eu plus souvent l'impression de lire des articles de son blog (que je visite parfois) qu'un "vrai" roman et j'ai surtout été très gênée par la désinvolture avec laquelle ce livre est écrit et par l'humour pas très fin omniprésent tout au long de l'histoire (et qui, à mon avis, tombe souvent comme un cheveu au milieu de la soupe !). Peut-être est-ce un moyen pour l'auteure de contrecarrer le côté dramatique des événements qu'elle relate mais cela m'a vraiment dérangée dans ma lecture.

 

 

 

chant-rossignol

Le chant du rossignol (Kristin Hannah) ♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : France, 1939. 
Dans le village de Carriveau dans la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Elle ne peut imaginer que les nazis vont envahir le pays. Pourtant, lorsqu'un capitaine allemand réquisitionne sa maison, elle est forcée d'accueillir un officier sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille avant la liberté de son pays... 
Sa sœur Isabelle, 18 ans, a passé son enfance dans des pensionnats depuis la mort de leur mère, et son père décide de l'envoyer vivre avec Vianne. Mais son tempérament rebelle met en danger leurs vies à toutes. Isabelle décide donc de partir vivre à Paris, le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage très vite dans la Résistance sous le nom de code " Le Rossignol " et fait régulièrement passer des aviateurs anglais en Espagne. 
Deux sœurs, deux destins et deux façons de survivre à la guerre et à l'envahisseur. Un grand roman sur l'amour, la liberté, les idéaux et sur le rôle des femmes pendant la guerre. 

Malgré quelques faiblesses et incohérences historiques, j'ai beaucoup aimé ce roman poignant qui nous conte le destin de deux sœurs durant la seconde guerre mondiale. Elle suivront des chemins différents mais toutes deux feront preuve de beaucoup de courage pour sauver leurs vies, leur famille et défendre leurs idéaux. Ce livre est très bien écrit et si l'histoire se met en place doucement, la seconde moitié est vraiment intense et bouleversante. Kristin Hannah, avec beaucoup de sensibilité et d'humanité,  rend hommage à travers ce récit aux résistants et au rôle qu'ont  pu jouer les femmes durant la guerre (un rôle trop peu souvent mis en avant), risquant leur vie pour sauver celle des autres et combattre l'horreur. Un roman à lire pour ne pas oublier...

 

La_petite_herboristerie_de_Montmartre

La petite herboristerie de Montmartre (Donatella Rizatti) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Paris, novembre 2004.
Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d'une herboristerie tout près de la rue Lepic, à Montmartre. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante est confortée dans son choix d'étudier la médecine alternative, choix que n'a hélas pas accepté sa famille. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre l'amour en la personne de Michel. S'ensuivent six ans de bonheur, qui volent en éclat quand Michel décède brutalement d'un arrêt cardiaque. Bouleversée, anéantie, Viola se sent basculer. Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l'esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout a commencé ?

Bien qu'il aborde des thèmes graves ( le deuil, la maladie, la trahison...), ce roman est un "feel good book" avec beaucoup de bons sentiments, quelques touches de naturopathie et d'iridologie, des recettes à tester (ou pas !). Il se lit très facilement (malgré quelques longueurs) mais à mon avis s'oublie aussi très vite ! J'avais lu de très élogieuses critiques à son sujet mais personnellement il ne me laissera pas un souvenir impérissable.

barre-livres

Mes lectures finies

lus

Ma lecture en cours

Le-plus-beau-reste-a-venir

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]